Des bagarres de masse signalées alors que les restrictions épidémiques sont levées en Norvège

Des dizaines de troubles violents se sont produits en Norvège dimanche au milieu des célébrations qui ont suivi la suppression soudaine par le gouvernement de toutes les restrictions liées au COVID-19.

Et la Norvège a annoncé, vendredi, la levée de toutes les restrictions imposées à l’épidémie à partir de samedi. Alors que les gens se rassemblaient dans les rues pour célébrer, au moins 50 combats ou troubles ont éclaté tout au long de la soirée, selon Presse associée.

Les médias norvégiens ont rapporté que la police avait été appelée pour répondre à divers incidents, notamment un homme avec une machette dans un bus à Oslo, a rapporté l’Associated Press.

L’annonce par la Première ministre sortante Erna Solberg de la levée des restrictions était largement inattendue.

“Cela fait 561 jours que nous avons pris les mesures les plus dures en temps de paix en Norvège”, a déclaré Solberg lors d’une conférence de presse vendredi. « Il est maintenant temps de revenir à une vie quotidienne normale. »

Malgré les critiques de cette décision, Solberg a déclaré que les experts norvégiens de la santé ne contestaient pas sa décision, selon l’Associated Press.

Le redressement rapide a donné aux endroits comme les boîtes de nuit un peu de temps pour se préparer à la foule.

Le directeur de la discothèque Johan Hoegh Hans a déclaré à un journal norvégien, selon l’Associated Press : “C’est exactement ce à quoi je m’attendais. C’était une situation potentiellement mortelle dans la ville car il y a au moins quelques jours, ils (le gouvernement) n’ont pas C’était une situation dangereuse, comme l’a dit la police, tous les endroits étaient bondés. “

READ  Le prince du Liechtenstein sous les tirs après avoir tué un énorme ours romain

Les bars, discothèques et autres lieux n’exigent aucune preuve d’un vaccin ou d’un résultat de test négatif, selon l’Associated Press.

L’Associated Press a indiqué que plus de 76 pour cent des Norvégiens ont reçu au moins une dose du vaccin, et environ 70 pour cent ont reçu les deux doses.

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x