COVID-19 ou VRS ? Les symptômes doivent être surveillés

ce Hauteur inhabituelle en été Dans les infections virales respiratoires syncytiales, ou VRS, en conjonction avec une prévalence accrue de la variante delta peut créer des difficultés à distinguer entre les deux.

Cliquez ici pour trouver un vaccin COVID-19 près de chez vous

Les virus respiratoires partagent de nombreux symptômes communs, et les rapports de cas de VRS et de COVID-19 sont en augmentation ; Le RSV avait un taux positif d’environ 3% en juin avant de grimper à 13% à la mi-juillet, selon les derniers chiffres fédéraux, ce qui peut représenter une sous-estimation en raison de rapports tardifs. Pendant ce temps, les États-Unis viennent d’enregistrer 103 455 nouvelles infections au COVID-19 par jour avec une moyenne sur sept jours d’environ 89 463 cas par jour, ce qui se traduit par une augmentation de 43% par rapport à la moyenne des sept jours précédents, selon le Dr. Rochelle Walinsky, directeur des Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

Le SRAS-CoV-2, ou le virus qui cause le COVID-19, est un virus respiratoire associé à une gamme de symptômes, et il faut deux semaines pour qu’une personne infectée se rétablisse complètement. Bien que la plupart des gens se remettent de COVID-19, certaines personnes infectées développent des symptômes à long terme, ou COVID-19 prolongés, tandis que d’autres (comme les personnes âgées, en surpoids ou ayant des problèmes de santé sous-jacents préexistants) peuvent avoir une évolution aiguë de la maladie. maladie;

Les symptômes associés au COVID-19 comprennent :

  • fièvre ou frissons
  • Toux
  • Essoufflement ou difficulté à respirer
  • fatigue
  • Douleurs musculaires ou corporelles
  • mal de tête
  • Nouvelle perte de goût ou d’odorat
  • inflammation de la gorge
  • Congestion ou nez qui coule
  • Nausées ou vomissements
  • La diarrhée
READ  La grippe saisonnière dans l'Utah devrait entrer en collision avec COVID-19 dans une «double pandémie»

FAUCI prévient que des types plus graves de COVID-19 pourraient émerger à mesure que les cas augmentent : les États-Unis « pourraient « vraiment avoir des ennuis »

La plupart des gens n’ont pas besoin d’être hospitalisés pour une infection à coronavirus ou à virus respiratoire syncytial, mais les risques d’infection augmentent avec l’âge et les conditions sous-jacentes.
(stock)

Les cas de COVID-19 chez les enfants ont augmenté de 84% en une semaine, selon les résultats d’une étude

Pendant ce temps, le virus respiratoire syncytial est un virus respiratoire courant qui provoque généralement des symptômes légers ressemblant à ceux du rhume. Selon le Centre de contrôle et de prévention des maladiesLa plupart des enfants auront probablement contracté une infection par le VRS avant l’âge de 2 ans. Alors que la plupart des adultes se rétablissent en une à deux semaines, le virus respiratoire syncytial peut être dangereux pour les nourrissons et les personnes âgées.

Chez les enfants de moins d’un an, le VRS est la cause la plus fréquente de bronchiolite et de pneumonie. Les symptômes du VRS se présentent généralement par phases et peuvent inclure, sans s’y limiter :

  • Nez qui coule
  • manque d’appétit
  • Tousser
  • éternuement
  • Fièvre
  • sifflement

CLIQUEZ ICI POUR L’APPLICATION FOX NEWS

Kayla Rivas de Fox News a contribué à cet article

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x