Coupe arabe : le Qatar a battu les Emirats Arabes Unis pour rejoindre l’Egypte, la Tunisie et l’Algérie en demi-finale

Par Samendra Conti à Doha

11 décembre – Le Qatar, pays hôte, a pris d’assaut le dernier carré de la Coupe arabe avec une victoire écrasante 5-0 sur les Émirats arabes unis. Ils seront les derniers représentants du Moyen-Orient dans la compétition, puisque le trio nord-africain composé d’Égypte, de Tunisie et d’Algérie a terminé les demi-finales.

Lors d’une nuit d’affirmation qatarie, Annabi a excellé, ravissant les habitants devant une foule record de 63 439 spectateurs. Le stade Al Bayt a donné un aperçu de la Coupe du monde de l’année prochaine au Qatar. Routes très fréquentées, immense salle, atmosphère électrique, intérêt pour la maison et vue en diagonale pour correspondre à l’occasion. La démolition du Qatar s’est allumée 5-0 dans la première moitié de la Coupe arabe.

Avec autant de ressortissants qatariens dans les tribunes, le match a été le meilleur événement sportif en simple auquel le pays a assisté, éclipsant tous les chiffres de la liste des grands tournois et compétitions dans les différents sports organisés par le Qatar. Après cela, la pression était sur les hôtes et les hommes de Felix Sanchez ont répondu avec beaucoup de style.

Six minutes plus tard, le Qatar avançait avec un but contre son camp d’Ali Salmin, après sa sale défense des Emirats. Il y a une demi-heure, Al-Moez Ali a converti un penalty pour doubler l’avance. Bientôt, le match n’était plus une compétition. De sa place, le vétéran Boualem Khoukhi a inscrit le troisième but dans les filets contre Ali Khaseef. Le tir le plus doux de la mi-temps est venu du pied d’Abdelaziz Hatem, qui a trouvé le coin supérieur droit après un mouvement radical à la 44e minute.À proximité, Al-Moez Ali a terminé cinquième avant la fin de la première mi-temps.

READ  Équipe nationale féminine d'Angleterre : Savannah Andrade et Rachel Woese se préparent pour leurs débuts contre la France | l'actualité de la ligue de rugby

Les Émirats arabes unis ont subi un terrible demi-poing plein d’erreurs. L’équipe de Bert van Marwijk disposait de 73% du ballon, mais n’a pas réussi à marquer un seul tir au but, ce qui reflète la performance des Emirats en phase de groupes.

Dans la seconde mi-temps académique, le Qatar cinq étoiles a échappé à ses rivaux, faisant rebondir une tête de Peachy sur la barre transversale à la 72e minute.Cependant, le stade Al Bayt bondé a célébré la domination de l’hôte. Après la levée du blocus saoudien, les relations entre les deux pays se sont améliorées, mais le sentiment de rivalité ne s’est pas dissipé. Lors de la Coupe d’Asie 2019, le Qatar a éliminé les Émirats arabes unis 4-0 en demi-finale avant de remporter le tournoi.

Lors d’une conférence de presse, l’entraîneur du Qatar Sanchez a déclaré : Nous avons montré une solide performance en première mi-temps, ce qui a rendu la seconde mi-temps confortable pour nous. Les fans ont créé une bonne ambiance et nous ont aidés à gagner.

Son homologue Van Marwijk avait un regard étrange sur le match. “Cela semble fou, mais en première mi-temps, nous avons joué un bon football, mais ces mots n’aideront pas beaucoup le Néerlandais”, a commenté le Néerlandais.

L’humiliation de la Coupe arabe a suivi les résultats décevants des éliminatoires de la Coupe du monde et a laissé Van Marwijk sur le fil.

La compétitivité n’a pas manqué dans les trois autres demi-finales. Les deux parties nord-africaines se sont débarrassées du reste des participants de la péninsule arabique. Léthargique, l’Egypte a eu besoin de temps supplémentaire pour battre la Jordanie 3-1 et la Tunisie a éliminé Oman 2-1.

READ  Federer a pour objectif de revenir à l'Open de Doha en mars

Le match très attendu Maroc-Algérie était une confrontation en dents de scie qui nécessitait des tirs au but pour déterminer le vainqueur. Il n’y avait pas grand-chose entre les deux adversaires maghrébins dans les 90 minutes de combats au milieu de terrain et peu d’occasions. Sale en possession et recevant de nombreux coups francs, le Maroc lâché par l’Algérie incolore.

Un penalty de Yacine Brahimi en seconde période a enflammé le match, et le Maroc a répondu deux minutes plus tard par l’intermédiaire de Mohamed El Nohiri pour égaliser le score. Le temps supplémentaire a fourni plus de drame, avec un attaquant incroyable de Mohamed Belily et Badr El-Badawy égalisant. Sur penalty, les champions d’Afrique s’imposent 5-3.

Contactez l’auteur de cette histoire à M1639392426laboratoire1639392426Ovdler1639392426Audi1639392426sni @ je1639392426Réservoir.1639392426jordanien1639392426Mais1639392426

Antoinette Lefurgey

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x