Chalet en bois : comment les préparer pour l’hiver ?

Chalet en bois : comment les préparer pour l’hiver ?

Lorsque l’hiver arrive, nous passons beaucoup moins de temps à l’extérieur. Par conséquent, on se rend moins souvent dans le chalet en bois situé dans son jardin. Cependant, les professionnels de construction en bois précisent que fermer la porte de celui-ci jusqu’à l’été est une grosse erreur. Selon eux, pour s’assurer qu’il restera en parfait état pendant de nombreuses années, il faut en prendre régulièrement soin. Et pendant l’hiver également.

À quoi doit ressembler l’entretien et la préparation à l’hiver d’un chalet en bois ? Les spécialistes de Maestro Chalet nous partagent leur expérience et leurs conseils.

Isoler la tuyauterie

Il arrive souvent que le froid intense de l’hiver affecte non seulement l’extérieur du chalet, mais aussi les tuyaux dans les murs et le sol, qui peuvent finir par geler ou exploser. Cela se produit généralement lorsque la température d’un chalet en bois atteint + 5 °C ou lorsque les tuyaux sont installés à une profondeur très faible. En conséquence, l’isolation des tuyaux est l’une des premières choses à faire lors de la préparation du chalet en bois pour l’hiver.

Il est vrai que pour éviter les problèmes liés aux canalisations, une bonne isolation thermique des tuyaux d’alimentation en eau peut être envisagée lors de la construction. Cependant, une bonne isolation ne garantit pas nécessairement que vous serez à l’abri de tous les dommages. Ainsi, en plus de l’isolation des tuyaux, il faudrait protéger les conduites d’eau. Les cordons chauffants sont utilisés pour protéger les conduites d’eau du gel. Ceux-ci ont une consommation d’énergie extrêmement faible. Le coût d’installation du système est largement compensé par ses avantages. Selon l’équipe de Maestro Chalet, l’utilisation de ce type de cordon est très simple, car il ne nécessite pas de connaissances particulières et la température dans les tuyaux est régulée automatiquement.

Ajuster les fenêtres du chalet en bois

Dans le passé, le réglage des fenêtres pour l’hiver était effectué dans pratiquement toutes les maisons. Tous les interstices étaient vérifiés dans les fenêtres et les raccords entre le verre et le cadre qui étaient scellés avec du silicone. Cependant, avec l’apparition des fenêtres en plastique, les propriétaires de chalets en bois ont rapidement oublié la préparation à l’hiver.

Selon les professionnels de la construction de chalets en bois, les travaux préparatoires ne doivent pas être abandonnés. L’équipe de Maestro Chalet affirme que même les fenêtres en plastique les plus récentes doivent être préparées pour l’hiver. Premièrement, un chalet en bois dont les fenêtres ne sont pas correctement ajustées a des pertes de chaleur beaucoup plus importantes. Ensuite, l’humidité et les moisissures commencent à s’accumuler à l’intérieur des habitats non préparés, ce qui peut entraîner des problèmes de santé à long terme. Par conséquent, il faut prêter suffisamment d’attention à l’ajustement des fenêtres en plastique avant l’hiver. Ajustez correctement le châssis et assurez-vous que le joint de la fenêtre est bien pressé sur le cadre de la fenêtre.

READ  Diffusion en direct Portsmouth 2 Qatar SC 0 - Bridgeman double la progression des Bleus en Espagne

Selon les experts, il faut également vérifier pendant l’hiver si les fenêtres en plastique de votre chalet en bois ont été correctement installées. Le moyen le plus simple est de passer la main près du châssis et du cadre et de vérifier si vous sentez de l’air passé. Si vous avez toujours des doutes après avoir effectué ce test, vous pouvez insérer une feuille de papier entre l’ouvrant et le dormant et essayer de la retirer après avoir fermé la fenêtre. La taille de l’interstice sera mesurable en fonction de la facilité avec laquelle vous avez retiré la feuille de papier. L’ajustement de fenêtres de qualité pour l’hiver ne demande généralement pas beaucoup d’efforts. Toutefois, si les fenêtres n’ont pas été installées correctement, les travaux d’ajustement peuvent prendre beaucoup de temps.

Le nettoyage des tuyaux de descente et des gouttières

Les tuyaux de descentes et les gouttières sont probablement la partie de la maison la plus sujette aux problématiques de l’hiver. L’obstruction de ces tuyaux par les premières feuilles d’automne et la pénétration de l’eau dans les structures de la maison sont la principale raison pour laquelle la préparation avant l’hiver doit être effectuée. Les spécialistes précisent que les problèmes surviennent souvent pendant l’hiver si vous n’enlevez pas à temps la neige du toit de votre chalet en bois. Dans ce cas, les débris et l’eau s’accumulent dans les gouttières et autres cavités du toit jusqu’à ce qu’ils finissent par endommager leurs structures, pouvant entraîner des coûts considérables. L’humidité pénètre à l’intérieur et dans les structures de la maison, favorisant le développement de moisissures et de bactéries, dont il devient particulièrement difficile de se débarrasser par la suite, même après la réparation des dégâts.

Un chalet en bois est souvent affecté par les arbres qui poussent à côté de lui et qui peuvent l’abîmer en hiver, en bouchant les gouttières avec des feuilles entre autres. Lorsque de fortes pluies s’accumulent sur les branches des arbres, les vieilles branches peuvent se casser et tomber, endommageant à la fois l’installation électrique et la structure du chalet. Dans ce cas, il faut s’attaquer non seulement au problème du toit endommagé, mais aussi de s’assurer qu’aucune partie importante au bon fonctionnement et à la sécurité des habitants du chalet en bois n’ait été endommagée.

La vérification de l’état du toit

Le toit est la partie principale du chalet en bois, il le protège de la pluie, de la neige, du vent et d’autres éléments. Bien qu’il soit nécessaire de l’entretenir régulièrement, il est particulièrement important de le maintenir en excellent état à l’approche de l’hiver. En effet, il s’agit une période où les moindres fissures, affectées par des températures basses et des précipitations plus importantes, peuvent devenir des problèmes graves entraînant des pertes importantes. Selon les experts, un toit qui n’est pas entretenu régulièrement est beaucoup plus susceptible d’être problématique. Si vous ne remarquez pas à temps les parties gonflées, les fissures, les moisissures ou d’autres types de dommages sur le toit de votre chalet en bois, vous en ressentirez les conséquences à l’intérieur de celui-ci tôt ou tard.

READ  Belgique vs France: pronostics Ligue des Nations, heure du coup d'envoi, TV, diffusion en direct, actualités de l'équipe, résultats de la montre-bracelet, cotes

Un autre phénomène lié à la toiture qui a un impact direct sur l’état du toit est les glissements de terrain, qui se produisent généralement lors de fortes pluies. Selon les experts, si les précipitations accumulées sur le toit ne sont pas enlevées avant le dégel, elles peuvent endommager le bord de ce dernier ainsi qu’arracher les gouttières ou même les tuyaux de descente. Pour remédier à ce problème, il faut enlever régulièrement la neige qui s’accumule sur le toit et ainsi empêcher la formation de glace. 

Toutefois, s’il vous est difficile de trouver du temps pour cela, sachez que grâce aux nouvelles technologies, il est désormais possible d’installer des câbles dissipateurs de chaleur. Ils vont empêcher la formation de glace dans la partie inférieure du toit, ce qui résout complètement le problème des glissements de terrain.

Le dernier problème, mais non le moindre, est celui des bouchons de glace dans les gouttières, qui se forment généralement lorsque le soleil chauffe intensément le toit et fait dégeler la neige qui s’y trouve. Lorsque la neige fondue s’écoule dans les gouttières, en raison des changements rapides de température, elle gèle dans celles-ci, formant ainsi des bouchons de glace et causant par la suite des problèmes majeurs.

La vérification de l’état de l’installation électrique

Lorsqu’un système électrique est mal installé, cela peut provoquer un court-circuit qui se termine bien souvent par un incendie. Ce type d’incident augmente considérablement en hiver. À basse température, l’isolation du fil se rompt, et une augmentation significative de l’humidité à l’intérieur peut provoquer des étincelles et des courts-circuits. Le risque est encore plus important si l’installation électrique n’est pas renouvelée pendant longtemps.

Pour protéger un chalet en bois des risques de courts-circuits, il est conseillé de couper l’électricité lorsque vous le quittez pendant les vacances. Il est également utile d’enlever tous les matériaux inflammables qui, si les locaux prennent feu, favoriseraient la propagation de l’incendie. Seul un entretien régulier des fils et des appareils électriques protège un chalet en bois des risques d’incendie.

L’aménagement d’un chalet en bois

Selon les fabricants de constructions en bois, le vol est l’un des principaux problèmes auxquels est confronté un propriétaire de chalet en bois pendant l’hiver. Si vous n’avez pas le temps de vous y rendre régulièrement en hiver, les caméras de surveillance à distance qui réagissent à tout mouvement peuvent être une solution très pratique. 

Toutefois, si vous ne prévoyez pas d’investir dans un système de sécurité pour votre chalet en bois, il existe d’autres moyens de le protéger. Il est bien connu que les maisons en bois attirent beaucoup moins l’attention des voleurs lorsque l’environnement est rangé et entretenu tout au long de l’année. En effet, cela donne l’impression que les propriétaires du chalet en bois peuvent arriver à tout moment. Les voleurs sont alors dissuadés.

READ  La France envisage de diriger l'Union européenne en français s'il vous plaît - Politico

Une autre possibilité est de compter sur vos voisins. Les spécialistes de Maestro Chalet recommandent de leur demander de venir occasionnellement dans votre chalet en bois lors de votre absence. De cette façon, votre logement semble être utilisé toute l’année et cela n’attire pas les voleurs.

Un jardin ou une cour bien rangé et entretenu n’attire pas l’attention des voleurs. Il est donc important de prendre soin de l’état des plantes et des fleurs. Celles-ci, ainsi que les outils laissés dans le jardin, peuvent être affectées par les intempéries. Il est alors recommandé de couvrir les plantes sensibles au climat hivernal avant de quitter le chalet  en bois pour la saison. Déplacez également tous kes équipements de jardin dans un endroit sec et sûr.

Chalet en bois : comment assurer leur entretien pendant l’hiver ?

Bien qu’un chalet en bois soit rarement occupé durant l’hiver, les spécialistes de Maestro Chalet affirment qu’un entretien régulier est l’unique manière de le garder en bon état pendant de nombreuses années. Même si vous ne passez pas votre temps libre dans le chalet en bois en hiver, il est conseillé de s’y rendre régulièrement. Allumez un chauffage électrique qui empêchera les tuyaux de geler et enlevez la neige sur le toit, qui peut endommager l’état du chalet.

Bien que de petits changements puissent sembler insignifiants à première vue, à long terme, ils entraînent des problèmes majeurs qui peuvent engendrer des pertes financières importantes. Il est donc recommandé de s’occuper des petits désagréments dès que vous en voyez. Inspectez régulièrement le câblage et les appareils électriques du chalet en bois, et évaluez l’état des structures, des fenêtres et des portes. Tenez également compte de l’accumulation d’humidité dans le logement causée par l’air froid, qui pourrait finir par se transformer en moisissure, ou même créer d’excellentes conditions pour la propagation d’autres bactéries. Non seulement il est extrêmement difficile de les éradiquer, mais elles finissent par constituer une menace sérieuse pour la santé des personnes les plus sensibles et peuvent provoquer des maladies respiratoires.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, un chalet en bois où ses propriétaires s’y rendent régulièrement est beaucoup moins attrayant pour les voleurs. Ainsi, un entretien régulier augmente la sécurité globale de celui-ci. S’il vous est difficile de vous y rendre, demandez à vos voisins de le faire. Même un éclairage occasionnel visible à travers les fenêtres du chalet en bois indique qu’il est occupé pendant l’hiver.

Valère Paget

"Fanatique maléfique de la télévision. Fier penseur. Wannabe pionnier d'Internet. Spécialiste de la musique. Organisateur. Expert de la culture pop hardcore."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x