Beaudry prend une pause de biathlon non désirée en France

Un membre du Caledonian Nordic Ski Club ne fait pas partie des cinq Canadiens à avoir écourté des courses de poursuite de Coupe du monde samedi en France

Sarah Baudry parle couramment le français et a la chance d’utiliser ses compétences linguistiques ce week-end sur le circuit de la Coupe du monde de biathlon à Annecy-le-Grand-Bornand, en France.

Elle voulait laisser ses skis et sa carabine parler la plupart du temps, mais les ambitions de course de Beaudry ont été anéanties lorsqu’elle a raté l’occasion de courir le 10 km féminin samedi. Elle a terminé 80e dans la course de sprint jeudi, et seules les 60 premières se qualifient pour la course.

Beaudry et sa compatriote Benita Beaver, qui a terminé 105e dans 105e de la course, joueront le rôle de pom-pom girl samedi lorsqu’elles regarderont Emma Launder de Vernon et Megan Banks de Calgary dans la course.

Lander a terminé 56e tandis que Banks a terminé 57e dans la course.

Le Norvégien Mart Olsbo Royceland, le leader des points de la Coupe du monde, prendra 15 secondes d’avance sur le Français Anis Bicond lorsque la poursuite commencera. La Suédoise Elvira Oberg a terminé troisième de la course, 16,1 secondes devant Royceland.

Trois des quatre hommes canadiens dans la course de sprint de jeudi ont été suffisamment rapides et précis pour se qualifier pour la course de 12,5 km de samedi. Adam Runols, de Calgary, a réussi un lancer net en deux courses de tir et a obtenu son meilleur résultat en Coupe du monde en simple en deux saisons sur la piste lorsqu’il a terminé 31e de la course. Il était à 1:33,4 du médaillé d’or Johan Thingness Poe, de Norvège.

READ  La France a atteint les quarts de finale alors que les supporters établissent un record de l'Euro

Christian Gu de Canmore a terminé 36e (+1:46,1) et Jules Pernott de Sherbrooke, Kew, 39e (+1:48,0) dans un peloton de 110 coureurs. Scott Gow de Canmore a raté quatre buts et a terminé 80e (+2 : 43,6).

Il n’y a aucun Canadien sur la liste temporaire des partants de masse à partir de dimanche lors de la dernière épreuve de biathlon de la Coupe du monde avant les vacances de Noël.

Léonard Lachapelle

"Future teen idol. Pionnier hardcore de Twitter. Evangéliste de voyage d'une humilité exaspérante."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x