Auckland City s’est retiré de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA en raison des craintes de quarantaine en raison du virus Covid

Les joueurs d'Auckland City célèbrent un but en finale de la Ligue néo-zélandaise 2021. Le club s'est retiré de la finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA pour la deuxième année consécutive.

Andrew Koringa/Photosport

Les joueurs d’Auckland City célèbrent un but en finale de la Ligue néo-zélandaise 2021. Le club s’est retiré de la finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA pour la deuxième année consécutive.

Les responsables d’Auckland City sont « amèrement déçus » de se retirer de la finale de la Coupe du monde des clubs aux Émirats arabes unis pour la deuxième année consécutive en raison de problèmes de quarantaine de Covid-19.

Un communiqué du club a confirmé qu’Auckland City avait informé la FIFA que « à la lumière de la pandémie de COVID-19 et des mesures de quarantaine associées requises par les autorités néo-zélandaises, le club ne pourra pas participer à la Coupe du monde des clubs 2021 ».

L’Oceania Football Association a nommé Tahiti S-Perai en remplacement d’Auckland City.

Le président du club, Ivan Vukic, a déclaré que la décision de se retirer du tournoi du 3 au 12 février n’avait pas été prise à la légère.

Lire la suite:
Premier League: Ronaldo marque contre Burnley lors d’une victoire éclatante contre Manchester United
* Wellington Phoenix sabré par les leaders de la ligue féminine Sydney FC
* Les joueurs de Wellington Phoenix qui ont été testés positifs pour Covid ont renvoyé des résultats de test négatifs

Ivan Vukic, président d'Auckland City, est déçu que le club ait dû se retirer de la Coupe du monde des clubs pour la deuxième fois.

Shane Wensleck / Phototek.nz

Ivan Vukic, président d’Auckland City, est déçu que le club ait dû se retirer de la Coupe du monde des clubs pour la deuxième fois.

« De toute évidence, nous sommes très déçus que les circonstances aient mis la participation hors de notre portée pour la deuxième année consécutive », a-t-il déclaré.

« Beaucoup de travail acharné et d’efforts ont été consacrés à la préparation de la compétition aux Emirats Arabes Unis, donc ne pas pouvoir y aller est un coup dur. »

Le club de football d’Auckland City a également été contraint de se retirer de l’édition de l’année dernière de la Coupe du monde des clubs de la FIFA au Qatar, invoquant l’impact des restrictions frontalières de Covid-19 en Nouvelle-Zélande.

L’Auckland FC a participé à neuf finales de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA de 2006 à 2007, et a terminé troisième en 2014 au Maroc.

D’autres clubs néo-zélandais de la Ligue néo-zélandaise partagent les prix des finales de la Coupe du monde des clubs, a déclaré Vukish Nouvelle-Zélande Ce mois-ci, le retrait d’Auckland City serait un « désastre » pour le jeu ici.

Mais il a déclaré que la FIFA avait averti que toute équipe qui se retirerait après son entrée initiale devrait payer une amende et des frais.

L’année dernière, après s’être retiré du championnat du Qatar, Auckland City s’est vu infliger une amende de 35 000 $, plus les frais, mais la FIFA l’a retirée après avoir accepté des demandes selon lesquelles la décision du club était liée aux exigences de la quarantaine gérée (MIQ) de la Nouvelle-Zélande.

L’AS Perai – qui dispute sa première finale de Coupe du monde des clubs – affrontera Abu Dhabi lors d’un match préliminaire, le vainqueur affrontant les champions saoudiens de l’AFC Al Hilal au deuxième tour.

Les champions d’Europe Chelsea et le Brésilien Palmeiras, vainqueur de la Coupe sud-américaine des libérateurs, sont deux des grands noms du tournoi.

READ  Éliminatoires de la Coupe du monde 2022, Égypte et Sénégal, Olivier Giroud, record de France des buteurs, Thierry Henry, scores, actualités, résultats, Mohamed Salah.

Antoinette Lefurgey

"Entrepreneur indépendant. Communicateur. Joueur. Explorateur. Praticien de la culture pop."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x