Apple TV+, Netflix et Disney+ conviennent d’injecter 330 millions de dollars dans les contenus français

Apple TV+, Netflix et Disney+ conviennent d’injecter 330 millions de dollars dans les contenus français

Apple TV+, Netflix, Disney Plus et d’autres sociétés de streaming conviennent d’investir jusqu’à 330 millions de dollars dans du contenu français dans le cadre d’un accord qui a pris des mois à préparer. Selon les rapports, Netflix sera à lui seul responsable de 225 millions de dollars.

Cette décision intervient après que le groupe a signé un accord avec les diffuseurs français (CSA) et investira 20% de ses revenus annuels dans le contenu français. selon diverse, le CSA s’attend à ce que « l’investissement varie de 250 millions d’euros (282 millions de dollars) à 300 millions d’euros (330 millions de dollars) en moyenne annuellement ». De plus, la France devrait être le premier pays européen à rechercher des investissements.

L’accord fournit des orientations spécifiques sur les nouveaux engagements d’investissement qui ont été publiés dans le décret français publié en juillet et résultant de la mise en œuvre de la directive Services de médias audiovisuels (SMAV). La législation a été établie par la Commission européenne pour améliorer les règles du jeu entre les géants de la radiodiffusion et les acteurs existants à travers l’Europe. La France est le premier pays à mettre en place une nouvelle réglementation dans le cadre du système AVMS ; D’autres pays de l’Union européenne devraient suivre cette voie.

Le rapport note que Netflix, Amazon et Disney+ ont signé l’accord tandis que cinq autres sociétés devraient le faire avant la fin de l’année.

Sur les 20 % de diffuseurs qui auront besoin de l’investissement, Variety rapporte que 80 % seront dédiés aux émissions, films et documentaires qui seront diffusés dans le monde entier – pas seulement en France. Le reste ira dans les sorties en salles.

READ  Où est la sortie la plus proche ? ServiceNow poursuit son acquisition avec le démarrage de la cartographie indoor Mapwize • The Register

Les diffuseurs devront allouer 80 % des 20 % investis dans les contenus français à des œuvres audiovisuelles, telles que des émissions, des films et des documentaires qui seront diffusés pour la première fois au monde sur la plateforme. Les 20 % restants – soit 4 % des ventes totales de matériel de diffusion en direct en France – seront investis dans des films qui sortiront sur scène et seront soumis à des règles de fenêtre strictes dans le pays.

Les télévisions locales contribuent déjà à la création de contenu local, et cette décision est conçue pour garantir que les opérateurs fassent de même. Il est difficile de voir un vrai perdant ici aussi, car les fournisseurs de contenu en streaming gagnent plus de contenu à montrer aux clients, les créateurs de contenu français ont la possibilité de créer plus de contenu et les téléspectateurs regardent plus de contenu français apparaître sur leur téléviseur.

Emmy Tailler

"Spécialiste du voyage. Érudit typique des médias sociaux. Ami des animaux partout. Ninja zombie indépendant. Passionné de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Read also x