Alexei Navalny restera en prison après que le tribunal russe a réduit la peine

Le tribunal a écourté la peine du militant d’un mois et demi, après avoir pris en compte le temps qu’il a passé en résidence surveillée de décembre 2014 à février 2015.

Navalny a fait appel de la décision devant le tribunal municipal de Moscou samedi.

Au début de la procédure, le militant anti-corruption a demandé au juge d’autoriser l’enregistrement vidéo de la séance.

Le juge a décidé de ne pas autoriser les journalistes à filmer les débats, mais a déclaré qu’il y aurait un “enregistrement du verdict”.

L’avocate de Navalny, Olga Mikhailova, a ensuite demandé au tribunal la libération immédiate de son client et a également demandé la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH).

Mikhailova a fait valoir que la vie et la santé de Navalny étaient en danger pendant sa détention.

Le tribunal a rendu la décision initiale le 2 février, après avoir décidé que, pendant que Navalny était en Allemagne, il avait violé les conditions de probation de l’affaire de 2014 dans laquelle il avait été condamné à trois ans et demi de prison avec sursis.

Ensuite, la peine avec sursis a été remplacée par une peine de prison.

Navalny a été initialement arrêté par l’État russe en janvier après son arrivée d’Allemagne, où il a passé cinq mois à se remettre de l’empoisonnement de Novichok qu’il a imputé au gouvernement russe. Le Kremlin a nié à plusieurs reprises toute implication.

L’affaire de diffamation de Navalny sur des commentaires liés à un vétéran de la Seconde Guerre mondiale sera entendue plus tard samedi.

READ  Les autorités chiliennes ont publié un faux avertissement au tsunami et s'excusent d'avoir semé la panique

Désiré Faure

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x