Al-Attiyah et Al-Safari visent à défendre les championnats de la série au Jordan Rally

Mer Morte (Jordanie) – Le Rallye Jordan 2021 a débuté jeudi après-midi sur les rives de la mer Morte. Douze voitures et concurrents de huit pays vont désormais gérer 10 étapes de gravier requises vendredi et samedi dans les régions de la mer Morte, du mont Nebo et du Jourdain, proches du point géographique le plus bas de la planète.

Nasser Saleh Al-Attiyah espère conserver son avance de huit points au Championnat FIA des Rallyes du Moyen-Orient en l’absence des concurrents les plus proches, Abdulaziz Al-Kuwari et Khaled Al-Suwaidi, qui l’ont poussé dur lors de la manche inaugurale au Qatar. . Fin janvier.

A cette occasion, le 13 fois vainqueur du Rallye de Jordanie affrontera la concurrence de l’ancien président de la Fédération automobile et moto du Qatar, Nasser Khalifa Al-Attiyah, et du pilote de l’Amman Rally Team Abdullah Al-Rawahi.

Hamed Al-Wahaibi appréciait son retour sur la scène internationale après neuf ans d’absence, mais l’Oman a subi un choc de choc lors d’un test de pneus jeudi matin et n’a pas pu commencer la fête après avoir endommagé sa Skoda Fabia.

Al-Wahaibi a déclaré: J’ai perdu un peu de concentration en testant les pneus. J’ai couru un peu hors du coin et suis entré dans un petit trou. La voiture a expiré environ cinq fois. Moi et Elka (mineur) allons bien. La voiture a fait ses preuves. J’étais très heureux d’être ici et de revenir dans le rallye.

“Nous serons certainement au Rallye du Liban. Merci aux organisateurs pour tout leur soutien. L’accueil a été formidable, les fans et les concurrents et mon ami Nasser (Al-Attiyah) ont été très favorables. Maintenant, je souhaite à mes collègues Abdullah Al- Rawahi, bonne chance pour les deux prochains jours. “

READ  Rester en France, le ministre exhorte Mbappe

Mishari Al Dhafiri a remporté les trois derniers championnats MERC2 sur sa Mitsubishi Lancer Evo X, et le Koweïtien a marqué un avantage de neuf points dans la catégorie “showroom” secondaire lors des étapes inaugurales vendredi.

Ses concurrents les plus proches, Rasheed Al-Mohannadi et Zakaria Al-Oufi, n’ont pas fait le voyage dans le royaume hachémite mais les chauffeurs locaux Shabi Shaban, Ihab Al-Shorfa et le trio libanais Alex Al-Feghali, Ahmed Khaled et Shadi Al -Awfi. Fakih espère pousser à la limite.

Le défenseur libanais Henry Kahi affronte le pilote local Asim Aref dans la division MERC3 des voitures à quatre roues motrices, et l’Arabie Saleh Al-Saif termine la formation de départ dans le T4 Can-Am Maverick X3.

Le soutien à cet événement est assuré par Zain Jordan, Guarantee Travel Group et Nestlé Waters Jordan.

Vendredi

Les équipages de demain affronteront deux anneaux de trois épreuves spéciales, en commençant par parcourir 9,8 km d’escrime à partir de 9 h 19. Le nouveau défi d’Adasiyah (34,70 km) suit à 09,58 heures et termine l’épisode par une explosion à 11,34 km du site de baptême spécial de 11,17 heures.

Après être retourné au Dead Sea Services Park pour un remontage à mi-parcours et une chance de reloger les voitures, la boucle de trois tests de vitesse est répétée à 12,58 heures, 13,37 heures et 14,56 heures, respectivement. – SG

Antoinette Lefurgey

"Evangéliste du café sans aucune excuse. Fanatique du Web. Nerd d'Internet. Geek de Twitter."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x