Air France dévoile les tarifs légers de la classe affaires : ce qui est inclus et ce qui ne l’est pas

Air France et KLM se joignent à une foule de rivaux pour proposer des billets en classe affaires épurés, les voyageurs « légers » renonçant à l’accès au salon et à un deuxième bagage enregistré.

De nouveaux tarifs Business Light dégroupés ont été lancés le 25 avril sur les liaisons au départ de l’Europe vers des destinations intercontinentales. Comme le note Air France, ces liaisons excluent l’Amérique du Nord, la Chine, le Vietnam et Maurice car les partenariats existants sont susceptibles de compliquer les modifications tarifaires.

Trois couches de classe affaires

Avec le lancement de la nouvelle classe, Air France et KLM proposent désormais aux passagers trois types de Classe Affaires : Light, Standard et Flex.

Les passagers des billets Business Light ne franchiront pas la porte des salons de l’aéroport et sont limités à un bagage de 32 kg.

Photo : Classe affaires, Airbus A330-200. Avec l’aimable autorisation d’Air France.

En comparaison, ceux qui ont des billets Business Standard et Business Flex ont accès au salon et à deux bagages enregistrés de 32 kg chacun, tandis que ceux qui ont des tarifs Business Flex bénéficient également d’une sélection de siège gratuite avant l’enregistrement et d’un remboursement s’ils annulent le vol.

Sur la base d’une enquête sur les prix des billets, il semble que les billets aller simple Business Light coûtent environ 100 € (110 USD) moins chers que les billets Business Standard. D’un autre côté, les billets Business Flex sont toujours environ 150 € (165 $) plus chers que les billets Business Standard aller simple.

READ  Restaurant français sur le toit d'une capacité de 103 Colmore Row

Air France et KLM affirment que la nouvelle version de la classe affaires Spartan permet aux compagnies aériennes « d’offrir des tarifs personnalisés au meilleur prix » et donne aux passagers « plus de choix et de contrôle ».

Photo : Classe affaires, Airbus A330-200. Avec l’aimable autorisation d’Air France.

Mais, comme c’est souvent le cas lorsque les compagnies aériennes lancent des versions de base de leurs services, elles ne font pas vraiment de réduction sur les tarifs. Au lieu de cela, ils appliquent des frais discrets aux avantages qui étaient auparavant standard avec les billets premium.

Selon toute vraisemblance, les billets Business Light seront proposés au même prix que les billets standard en classe affaires, sans certaines cloches et sifflets. Par conséquent, les passagers devront préciser s’ils souhaitent dépenser 100 € supplémentaires pour l’accès au salon et un deuxième bagage enregistré.

Photo : Classe Affaires, Boeing 777-300ER. Avec l’aimable autorisation d’Air France.

Air France et KLM n’ont pas été les premières compagnies aériennes à rompre les offres de classe affaires et à rechercher de nouvelles sources de revenus à partir des franchises gratuites précédentes. Qatar Airways a lancé la tendance en 2021, la compagnie affirmant que les « familles tarifaires » offrent aux voyageurs une flexibilité et un point d’entrée en classe affaires.

Depuis, Emirates Airlines et Finnair ont reproduit cette tendance. Les trois compagnies aériennes ont supprimé l’accès aux salons et la sélection avancée des sièges des tarifs de base de la classe affaires et ne permettent pas aux passagers de ces billets de gagner leur part complète de miles et de points de fidélisation. De plus, les billets Business Light de Finnair ne donnent pas aux passagers la priorité à l’enregistrement, au siège ou à l’embarquement et ne sont accompagnés d’aucun bagage enregistré.

Choisissez un siège en classe affaires moyennant des frais

Pendant ce temps, ce n’est pas la première fois ce mois-ci qu’Air France et KLM sont devenus plus avares avec les avantages de la classe affaires. Le 13 avril, le groupe aérien a facturé la sélection avancée de sièges en classe affaires.

Les passagers sans la Light and Standard Business Card doivent payer entre 70 € (77 $) et 90 € (99 $) par vol pour les sièges convoités avant la fenêtre d’enregistrement. Les passagers Business Flex sont exemptés de la redevance.

Les salons Air France intègrent des partenariats avec des marques telles que la ligne de soin Clarins / Photo : Courtesy of Jerome Galland

Ceux qui ont le statut SkyTeam Elite Plus peuvent éviter certaines de ces mesures d’économie. Leur statut leur donne toujours droit à l’accès au salon et à un deuxième bagage enregistré, qu’ils soient titulaires ou non d’un billet Business Light. De plus, le programme de fidélité Flying Blue d’Air France – KLM avec les membres Silver, Gold ou Platinum peut toujours choisir un siège avancé gratuit en classe affaires.

Jacinthe Poulin

"Wannabe fauteur de troubles. Fanatique de la culture pop. Nerd de zombies. Défenseur du bacon à vie. Passionné d'alcool. Accro à la télévision."

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Read also x