TunsieQatarCredit : WebdoDe manière générale, l’émirat gazier a augmenté le montant de ses investissements et renforcé ses relations avec les pays du Maghreb. Pays en transition, la Tunisie est l’un de ceux qui a le plus bénéficié de cette embellie.

Le climat général des affaires semble s’éclaircir en Tunisie. Après des années noires de récession et de recul de la croissance du aux soubresauts de la transition post-révolution, le pays se relève progressivement. A l’image du tourisme qui a repris des couleurs depuis l’an dernier, certains clignotants se remettent au vert pour le plus grand bonheur d’une population dont une part non négligeable continue de vivre sous le seuil de pauvreté.

Publié dans Actualités du Qatar

QatardevelopmentfundCredit: Arab.orgLa structure qui a pour objet le développement économique et durable dans les pays pauvres ou les zones sinistrées a choisi Tunis pour y placer son premier bureau à l’étranger.

C’est le vice-président de l’organisation qui a récemment fait cette déclaration. En visite officielle en Tunisie et profitant d’un rendez-vous avec le ministre du Développement et de la Coopération internationale Fadel Abdelkafi, Khalifa ben Jassem al-Kuwari a fait part de sa volonté de faire du pays hôte la tête de pont de l’engagement de son organisme pour l’Afrique du Nord.

Publié dans Actualités du Qatar

MozahtunisieCredit : Tunisie Numérique Cheikha Mozah bint Nasser al-Misned, mère de l’émir du Qatar, a effectué une visite remarquée en Tunisie les 13 et 14 mars, sur invitation du chef du gouvernement, Yousef Chahed. Durant cette visite, elle a rencontré le Président de la République Béji Caïd Essebsi avec qui les discussions ont porté sur les opportunités d’investissement et l’employabilité des jeunes. Présidente de la Fondation du Qatar et de l’organisme Silatech, l'ancienne première dame du Qatar a fait de la lutte contre le chômage dans le monde arabe l'une de ses priorités.

Accompagnée d’une importante délégation, cheikha Mozah a rencontré différents membres du gouvernement dont la ministre de la Jeunesse et des Sports, Majdouline Cherni ainsi que la ministre du Tourisme et de l'Artisanat Selma Elloumi.

Publié dans Actualités du Qatar

Tunisia 2020Credit : Website Dans le prolongement de l’annonce par l’émir d’un don de plus d’un milliard d’euros visant à soutenir l’économie de la Tunisie, Doha s'est engagé à prendre en charge les frais d'organisation de la Conférence internationale sur l’investissement « Tunisia 2020 ».

Le montant global de la mise en place de ce rendez-vous international est estimé à 2,4 millions d'euros. La signature du don s'est réalisée entre le ministre du développement, de l'investissement et de la coopération internationale, Fadhel Abdelkefi, et l'ambassadeur du Qatar à Tunis, Abdallah Ben Nasser al-Hamidi.

Publié dans Actualités du Qatar

Tunisia 2020Credit : Website Le Qatar a annoncé mardi 29 novembre une aide à hauteur de 1,25 milliard de dollars (soit 1,18 milliard d'euros) à la Tunisie au premier jour d'une conférence internationale sur l'investissement. Cette contribution est de loin la plus importante des quarante pays participants. Cette rencontre vise à récolter au moins 30 milliards d’euros pour remettre sur les rails une économie tunisienne plombée par la période post-révolution.

"Nous avons face à nous en Tunisie un peuple qui a décidé de construire son pays en se basant sur la pluralité, la dignité et la liberté de l'être humain", a ainsi déclaré cheikh Tamim ben Hamad al-Thani en présence du président tunisien Béji Caïd Essebsi. De nombreux responsables étrangers venus d’une quarantaine de pays, dont le Premier ministre français Manuel Valls, avaient fait le déplacement pour assister à un rendez-vous central pour le redémarrage de l'économie du premier pays arabe qui a ouvert la voie des "printemps arabes". Le chef d'Etat qatari a ajouté« je suis heureux d'annoncer que l'Etat du Qatar va consacrer une somme de 1,25 milliard de dollars pour soutenir l'économie de la Tunisie et renforcer son processus de développement ».  L'émirat s’est particulièrement distingué puisque le montant promis est de loin la plus importante contribution annoncée lors de cette conférence internationale. 

Publié dans Economie

tamimbceCredit : L'Orient le JourLe président tunisien Béji Caïd Essebsi a conclu une visite officielle au Qatar, effectuée les 18 et 19 mai, pour renforcer les relations bilatérales. Accompagné d’une imposante délégation, il a rencontré l’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani. 

Cette visite de deux jours à l'invitation de l'émir, s'inscrit dans le cadre de la relance des relations stratégiques entre les deux pays. "Le Qatar est le deuxième investisseur en Tunisie (après la France) mais le conseil de coopération tuniso-qatari ne s'est pas réuni depuis près de six ans, chose qui pourrait ralentir le rythme des investissements" a indiqué le porte-parole de la présidence de la République Moez Sinaoui.

Publié dans Politique

tunisieqatarCredit : Mosaïque FMAlors qu'il a souvent été décrié pour son implication trouble dans les Printemps arabes, le Qatar fait figure de premier pays arabe qui investit en Tunisie. Soucieux de diversifier ses placements, l'émirat mise sur la stabilité politique de la Tunisie et à son potentiel économique. 

Selon le site internet "Global Net", le Qatar occupe "la première position dans la région arabe, en termes d’investissements directs étrangers (IDE) en Tunisie". En valeur absolue, le volume des investissements qataris en Tunisie s'est élevé à 2.1 milliards de dinars, soit un milliard de dollars en 2014, ce qui équivaut à 13 % des investissements directs étrangers.

Publié dans Economie
dimanche, 27 juillet 2014 21:19

Ooredoo lance des appels gratuits pour Gaza

Ooredoo

En pointe dans la mobilisation en faveur de Gaza, le Qatar n'est pas uniquement présent dans le domaine des tractations diplomatiques. Outre les millions de dollars envoyés pour la reconstruction de Gaza, l'émirat lance des initiatives symboliques. Comme celle de l'opérateur Ooredoo anciennement appelé Q-Tel.

Lopérateur de téléphonie qatari Ooredoo a annoncé il y a quelques jours que ses clients de Tunisie pourront appeler gratuitement leurs proches se trouvant à Gaza et ce, jusquau 31 juillet.

Lobjectif est de garder un contact permanent avec les populations sur place pour prendre de leurs nouvelles et les soutenir dans ces moments de dure épreuve. La direction de la société a déclaré: « Il sagit dune action spontanée, comme toutes celles engagées, depuis son lancement, par notre entreprise. Nous sommes avec nos frères et sœurs en Palestine et nous avons voulu répondre à la catastrophe humanitaire qui règne actuellement sur Gaza en accordant laccès gratuit à la téléphonie ».

Publié dans Politique