Opération "Tempête décisive" : L'émir du Qatar en visite à Riyad

samedi, 11 avril 2015 11:18

Qna Emir Alhazm 09042015La salle où se décide les opérations "Tempête décisive". Credit: QNAL’émir du Qatar cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, s’est rendu jeudi 9 avril dans la capitale saoudienne, Riyad. Il fut accompagné du premier ministre et ministre d’Intérieur, Abdullah bin Nasser ben Khalifa al-Thani, du ministre des Affaires étrangères, Khaled ben Mohamed al-Attiyah ainsi que d’une imposante délégation qatarie.

Au cours de sa visite, l'émir a rencontré plusieurs ministres saoudiens ainsi que des hauts gradés de l’armée. Par ailleurs, il a discuté avec le Président yéménite réfugié en Arabie saoudite Abd Rabbou Mansour Hadi. L'entretien a porté sur les derniers développements au Yémen et des moyens pour mettre fin à la crise dans le pays. Au cours de cette réunion, l'émir a affirmé la solidarité et le soutien continu du Qatar au Yémen. Le Président Hadi s’est réfugié à Riyad depuis le 26 mars dernier suite à la prise de l'aéroport d'Aden par la milice chiite houthie le 25 mars. 

Le Yémen est en proie à de violents combats entre milices houthies appuyées par une partie de l’armée restée fidèle à l’ancien président yéménite, Ali Abdallah Saleh et d'autres sections de l’armée qui soutiennent l’actuel président Abd Rabbou Hadi, soutenues par une partie de la population en particulier à Aden,  deuxième ville du pays.

L’émir du Qatar a également visité la salle des opérations de la campagne « Tempête décisive » située dans la base aérienne de Riyad où il a été informé de l'état d'avancement des offensives militaires contre les Houthis au Yémen.

Les pays membres du Conseil de Coopération du Golfe ont déposé ce vendredi 10 avril une proposition de résolution au Conseil de sécurité des Nations Unies, dont le but est notamment d'imposer un embargo sur les armes aux milices houthies mais qui risque de se heurter au véto russe. 

Le Qatar participe à la coalition d’une dizaine de pays arabes sunnites menée par l’Arabie saoudite lancée le 26 mars 2015.

Il s’agit de la 2e visite de l’émir du Qatar en Arabie saoudite depuis l’accession au trône de Salman Ben Abdelaziz, le 23 janvier dernier, et la première d’un dirigeant des pays du Golfe depuis le début de l’opération «Tempête décisive». Cette nouvelle visite est la preuve du lien fort qui unit désormais les deux pays. L'heure de la brouille de l'époque du roi Abdallah semble donc définitivement fermée.

Laissez un commentaire