N 2 Fifa Fatma Samoura conference presse Saint Petersbourg 16 2017 0 729 508Credit : AFPFatma Samoura, actuel numéro deux de la FIFA, a confirmé dans un entretien à l'AFP que le Mondial 2022 se déroulera bien au Qatar. Cette déclaration arrive en pleine affaire judiciaire qui vise Nasser al-Khelaïfi et l'ancien secrétaire général de l'organisation mère du football mondial, Jerôme Valcke.

Les propos de MMe Samoura ont le mérite de la clarté. Interrogée sur les répercussions éventuelles de l'affaire sur-médiatisée autour du président du PSG, elle a répondu"J'espère que les enquêtes en cours ne vont pas perturber l'organisation de cette Coupe du monde. Les Coupes du monde, comme vous le savez, ce sont les fleurons des compétitions de la Fifa et on ne peut pas se permettre, maintenant que notre structure devient beaucoup plus crédible, de mettre en péril ces compétitions. Idem pour le Qatar. L'organisation de la compétition leur a été attribuée depuis 2010, bien avant l'arrivée du nouveau +leadership+, et nous faisons en sorte que les conditions idoines soient mises en place pour pouvoir organiser cette compétition dans les meilleures conditions."

Publié dans Actualités du Qatar

Preretraite doree au Qatar pour XaviCredit : Le FigaroLa star espagnole Xavi s'est exprimée sur son avenir et a fait part de son désir de devenir sélectionneur de l'équipe nationale du Qatar. En retraite dorée dans l'émirat, l'ancien milieu de terrain du FC Barcelone se voit prolonger sa vie à Doha pendant plusieurs années.

Pendant une bonne dizaine de saisons, Xavi a été l'une des pièces maîtresses de l'équipe du FC Barcelone. L'homme a tout gagné lorsqu'il était le milieu incontesté de la sélection Blaugrana aux côtés de Léo Messi et Andres Iniesta. En plus de la Ligue des Champions, il a raflé avec la sélection espagnole la Coupe du monde ainsi que le Championnat d'Europe des nations. Depuis maintenant deux ans, il joue pour l'équipe d'al-Sadd, l'un des poids lourds du championnat local.

Publié dans Actualités du Qatar

a4bae1f 2b37c3e7b2414d208dec394d261e9e24 2b37c3e7b2414d208dec394d261e9e24 0Human Rights Watch vient de publier un rapport faisant le point sur la condition des ouvriers étrangers au Qatar. Même si l’amélioration de leur situation est indéniable, l’ONG dénonce avec force un certain nombre d’abus qui doivent rapidement être corrigés si le Qatar souhaite émerger comme un exemple pour le Golfe.

« L'échec des autorités qatariennes à mettre en place la protection la plus basique contre les fortes chaleurs, leur décision d'ignorer les recommandations à enquêter sur les morts des travailleurs et leur refus de rendre publics les chiffres de ces morts constituent une abdication de responsabilité volontaire ». C'est par ces mots durs que l'auteur du rapport qualifie les agissements du Qatar en matière de protection des travailleurs. Sans un effort important dans les pratiques et habitudes du pays, nul doute que l'émirat continuera à faire la une de la presse internationale qui persistera à ternir la réputation du pays.

Publié dans Actualités du Qatar

img meshaal al shamari 1504528328 580 380 center articles 447469Credit : So FootLe directeur de L'Observatoire du Qatar est revenu dans un article paru sur le site So Foot sur les conséquences de l'élimination du Qatar pour la qualification au Mondial 2018 en Russie.

Mécènes tout-puissants du football de club, Qataris et Chinois ont aussi largement investi pour améliorer la compétitivité de leur sélection respective. Pourtant, aucune des deux nations ne devrait se qualifier pour le Mondial russe. Un revers majeur, pour Doha comme pour Pékin.

Les chiffres ont quelque chose de vertigineux. Plus de 400 millions sur la table pour s’offrir les services de Neymar et Mbappé côté qatari. Près de 200 millions d’euros investis pour l'AC Milan, mais surtout une Chinese Super League boostée à coups de salaires et de transferts faramineux, côté chinois. Les derniers mercatos ont été en grande partie rythmés par Doha et la Chine. De quoi mettre sur le devant de la scène les clubs bénéficiaires de ces généreuses donations, et leurs nouveaux mécènes avec eux. Mais cette réussite financière et médiatique reste néanmoins très éloignée de la réalité des sélections qatarie et chinoise, qui ne devraient pas voir le Mondial 2018.

Le Qatar a inauguré il y a quelques jours son premier stade en vue du Mondial 2022. Prêt près de six ans avant la compétition, il a bénéficié d’une large rénovation qui en fait l’une des enceintes les plus modernes de la région.

Alors que le tournoi phare du football mondial ne se déroulera que du 21 novembre au 18 décembre 2022, le Khalifa International Stadium est déjà opérationnel. Cet édifice est un monument symbolique au Qatar puisqu’il s’agit du premier stade digne de son nom construit dans le pays en 1976. En 2005, il a subi une première rénovation dans l’optique de l’accueil des XVe Jeux asiatiques qui se sont tenus à Doha en décembre 2006. Ces dernières années, il a bénéficié d’une deuxième réhabilitation dont le coût s’est élevé à près de 100 millions d’euros.

Publié dans Actualités du Qatar

Qatar2022Credit : FifaLe Qatar s’attend à recevoir plus d’un million de visiteurs pour l’organisation de la phase finale de la Coupe du monde de football qu’il accueillera dans cinq ans.

« Nous estimons que nous allons avoir un énorme afflux de supporters, de l'ordre de 1,3 million pendant le tournoi »Cette déclaration provient de Nasser al-Khater, l'un des responsables du Comité suprême pour la livraison et l'héritage (CSLH) qui s’occupe de l’organisation de la Coupe du Monde 2022. Ce chiffre est considérable au vu de la population totale de l’émirat puisque ce dernier compte actuellement 2,6 million d’habitants.

Publié dans Actualités du Qatar

ouvriersqatar5Credit : DohanewsSous l’égide de la Suisse, la FIFA et un grand syndicat international ont signé un accord pour améliorer la condition ouvrière au Qatar. Cet accord intervient alors que l'émirat continue de faire face à des demandes de la société civile mondiale exigeant une modernisation de son droit du travail.

C’est grâce à la médiation de la Suisse et plus particulièrement du  Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) que l'accord a pu voir le jour. Pays hôte de la FIFA, la Confédération helvétique a en effet facilité la sortie à lamiable dun conflit qui opposait linstance du football mondial à l'Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (IBB), puissant syndicat oeuvrant à la défense des droits des travailleurs à  travers le monde.

Publié dans Actualités du Qatar

fifalogonewCredit : WebsiteAlors qu’il a déjà été désigné pour organiser la Coupe du monde, l’émirat nourrit de nouvelles ambitions en proposant à la FIFA d’accueillir d’autres tournois à dimension planétaire ou continentale.

Dans le viseur de Doha se trouvent par exemple, la Coupe du monde des clubs ou les Coupes du monde des U17 et des U20. Pour mettre en valeur sa candidature, Doha compte s’appuyer sur l’état de modernisation de ses infrastructures mais également son expérience dans la bonne gestion des grands rendez-vous sportifs. Le palmarès du Qatar en la matière commence à être fourni puisque l’émirat a accueilli au pied levé en 1995 la Coupe du monde de football des U20 (remportée à l’époque par l’Argentine), les 15e Jeux asiatiques en 2006, les 12e Jeux panarabes en 2011 ou le Mondial de Handball en 2015. En 2019, il sera l’hôte du Mondial d’athlétisme.

Publié dans Actualités du Qatar

doha metroCredit : Arabian BusinessPouvant atteindre la vitesse record de 100 kilomètres par heure, le métro de Doha sera en 2020 l'un des métros sans conducteur les plus rapides au monde.

L'émir cheikh Tamim ben Hamad al-Thani a visité le 21 avril dernier un échantillon en taille réel du métro de Doha. Conçues et construites selon les normes de sécurité et d'innovation les plus modernes, les rames futuristes disposent d’un design intérieur qui s'inspire de l'architecture islamique local.

Publié dans Société

Qatar2022Credit : The Peninsula Il y a quelques jours, le Qatar a annoncé qu'il réduirait de 40% son budget alloué à l'organisation de la Coupe du Monde prévue en 2022. La forte chute du prix du pétrole qui impacte les exportations qataries de gaz explique cette coupe budgétaire sans précédent.

C'est lors d'un entretien réalisé avec le site CNN Money que le secrétaire général du Supreme Committee for Delivery and Legacy (SCDL - Comité suprême pour la livraison et l'héritage) a affirmé que l'enveloppe globale affectée au tournoi allait baisser d'au moins 40%. Très en vue ces dernières années du fait de son rôle central dans la préparation de la compétition, Hassan al-Thawadi a précisé que ce seront les stades qui seront en premier lieu touchés par cette réorientation. Alors que les autorités prévoyaient au départ la construction de douze enceintes, huit sortiront finalement de terre ce qui correspond au nombre minimal exigé par le règlement de la FIFA pour une Coupe du monde.  « La Fifa n'a pas encore validé le dernier chiffre et nous sommes en discussion avec elle pour finaliser le nombre final de stades qui correspondent au modèle optimal du Qatar 2022 », a ainsi affirmé al-Thawadi.

Publié dans Sport
Page 1 sur 7