665003303001 5243348573001 5242716489001 vsCredit : Huffington Post QuébecDans une déclaration publique, le chef du gouvernement israélien a exprimé son vœu de fermer le bureau de la chaîne Al Jazeera à Jérusalem. Ce souhait est motivé par la couverture médiatique que la chaîne qatarie a consacré aux événements survenus ces derniers jours autour du troisième lieu saint de l'Islam.

Il semble qu'il n'y ait pas que les pays du blocus qui exigent la fermeture d'une chaîne dont l'un des principaux "travers" consisterait à exprimer la vérité sur un certain nombre de sujets qui dérangent plusieurs gouvernements de la région.
Publié dans Actualités du Qatar

un avion de la qatar airways atterrit a l aeroport de doha le 12 juin 2017 5896763Credit : L'ExpressNabil Ennasri a été interviewé dans le cadre d'un article du journal La Croix. Ses interventions portaient sur un possible règlement du conflit à la faveur d'un redéploiement des exigences des pays du blocus.

L'article est à lire à ce lien : http://www.la-croix.com/Monde/Moyen-Orient/Crise-Golfe-vers-possible-reglement-conflit-2017-07-20-1200864343

qatar airwaysCredit : Tripadvisor

Fleuron de l'industrie aéronautique nationale, Qatar Airways envisage d'acquérir des actions de la multinationale American Airlines. Cette annonce arrive au moment où la compagnie fait face à des difficultés inédites dues au blocus aérien décidé il y a plus d'un mois par les pays voisins du Qatar.

Il semblerait que plus l'embargo s'installe dans la durée, plus Qatar Airways souhaite développer son activité. Alors que ses dépenses explosent du fait des longs détours que ses appareils sont contraints d'effectuer pour déjouer l'interdiction de passer par les espaces aériens des pays limitrophes, la direction de la compagnie envisage de prendre une participation dans le capital du géant américain des airs. Selon certaines sources, il s'agirait d'acquérir 10% du capital pour un montant s'élevant à 800 millions de dollars.

Publié dans Actualités du Qatar

Le site "diplomatie.fr" a évoqué les différents scénarios qui pourraient être mis à l'oeuvre pour sortir de la crise du Golfe avec mention des analyses de L'observatoire du Qatar : 

http://www.ladiplomatie.fr/2017/07/03/crise-qatar-arabie-saoudite-france/

al jazeeraCredit : The IndependentLes condamnations réfutant l’idée d’une fermeture brutale d’Al Jazeera se multiplient à travers le monde. Exigée par l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte, cette requête s’oppose aux normes internationales et fragilise le droit à l’information au Moyen-Orient.

Mercredi 28 juin, plusieurs institutions ont tenu à s’exprimer pour faire part de leur position sur la volonté de certains pays arabes de fermer Al Jazeera. Bras médiatique du Qatar, la chaîne se trouve au centre d’une polémique internationale depuis que les Etats auteurs du blocus contre le Qatar ont intégré sa fermeture comme l’une des conditions à un retour à la normale.

Publié dans Actualités du Qatar

170627123132 01 tillerson al thani file exlarge 169Alors que la crise s'installe dans sa troisième semaine, les Etats-Unis s'activent pour trouver une issue. A cinq jours de la fin de l'ultimatum fixé par les auteurs du blocus, le Qatar semble ne pas devoir s’incliner.

Mardi 27 juin, le chef de la diplomatie américaine a appelé les différents acteurs de la crise du Golfe à rester « ouverts à la négociation ». Cette déclaration arrive alors que Rex Tillerson s’est entretenu successivement avec ses homologues saoudien et qatari sans que ces rencontres ne donnent lieu à des avancées majeures.

Publié dans Politique

Qatar Turkey HoroRecep Tayeb Erdogan a jugé "contraire au droit international" le blocus que l'Arabie saoudite, les Emirats, l'Egypte et Bahrein ont imposé au Qatar. Liée par un accord de défense stratégique avec Doha, la Turquie se révèle être l'allié du Moyen-orient le plus solide pour le Qatar. 

En sortant de la grande prière à l'occasion de la fête de l'Aïd el-Fitr qui célèbre la fin du mois de Ramadan, le président turc s'est exprimé sur la liste des treize demandes formulées par Riyad, Abou Dhabi, Manama et Le Caire. Ces exigences formulées quelques jours auparavant comprennent notamment la baisse des relations avec l'Iran, la fermeture de la chaîne al-Jazeera et l'interruption de la coopération militaire avec la Turquie.

Publié dans Actualités du Qatar

agriculture 842103 679x417 1Credit : Algérie EcoSuite à la décision de boycott de l’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis, du Bahreïn et d’une série d’autres pays arabes et africains, le Qatar a été acculé à trouver des voies alternatives d’approvisionnement en matières premières et biens alimentaires. Outre la Turquie, l’Iran ou le Maroc, l’Algérie a décidé d’œuvrer pour soulager l’embargo infligé au petit émirat.

D’après la presse algérienne, le Qatar a quadruplé sa demande de produits maraîchers algériens depuis le 5 juin dernier, date du début de la crise dans le Golfe. Citant Djahid Zefzaf, président du groupe public Agro-logistique (ex-SGP Productions animales) qui exporte des produits agricoles pour Doha depuis 2016, le volume des exportations algériennes à destination de l'émirat est aujourd'hui exceptionnel, ce qui est de nature à satisfaire les producteurs du pays. « Il y a une augmentation de la demande. On a reçu des commandes pour 10 tonnes jour de produits maraîchers alors que durant la saison passée, la quantité était de 2,5 tonnes jour », a ainsi affirme M. Zefzaf.

Publié dans Actualités du Qatar

doha metroCredit : Arabian BusinessPouvant atteindre la vitesse record de 100 kilomètres par heure, le métro de Doha sera en 2020 l'un des métros sans conducteur les plus rapides au monde.

L'émir cheikh Tamim ben Hamad al-Thani a visité le 21 avril dernier un échantillon en taille réel du métro de Doha. Conçues et construites selon les normes de sécurité et d'innovation les plus modernes, les rames futuristes disposent d’un design intérieur qui s'inspire de l'architecture islamique local.

Publié dans Société
mardi, 25 avril 2017 16:57

Le chef du Pentagone en visite à Doha

QatarpentagoneCredit : Middel East OnlineLe secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a rencontré l'émir du Qatar Tamim ben Hamad al-Thani samedi 22 avril. Cette visite s'inscrit dans le cadre d'une tournée régionale "d'écoute" qui doit le conduire en Arabie Saoudite, Djibouti, Egypte et Israël.

Le chef du Pentagone a également rencontré le ministre des Affaires de défense qatari, Khaled al-Attiyah. Les discussions ont essentiellement porté sur la conjoncture régionale et l'impératif de combattre le groupe terroriste Organisation Etat islamique (OEI). Pays abritant le plus grand stock d'armement de l'US Army en dehors du sol américain et accueillant la base militaire d'al-Udeid d'où sont pilotées les opérations contre l'OEI en Irak et en Syrie, le Qatar revêt un intérêt stratégique majeur pour les élites dirigeantes à Washington.

Publié dans Actualités du Qatar
Page 1 sur 16