OCIlogoCredit : Website L'Organisation de la coopération islamique (OCI) a organisé dimanche 5 février, un forum international dédié à l’aide humanitaire. Sous le haut patronage du Premier ministre et ministre qatari de l'Intérieur, cheikh Abdullah ben Nasser al-Thani, ce forum a permis de réunir un grand nombre des responsables de l’organisation panislamique pour discuter des besoins en matière humanitaire dans la région du Moyen-Orient. 

L’Organisation de la coopération islamique, qui regroupe 57 pays, est l’instance internationale musulmane la plus importante au monde dont le siège central se trouve à Djeddah en Arabie saoudite. Ayant pour but principal le renforcement des liens entre Etats musulmans et la défense des grandes causes de l'islam, l’institution a aussi comme objectif la solidarité inter-étatique. Ainsi, elle a créé le 5 février 2017 quatre nouveaux fonds humanitaires. Ceux-ci seront consacrés aux dossiers d'Al Qods et de la Palestine, aux mosquées, aux orphelins et à l’accès à l'eau courante au bénéfice des Etats membres qui connaissent des difficultés.

qatar university logoCredit : Website Il y a quelques jours, l’Observatoire du Qatar mettait en ligne un article intitulé « l’université du Qatar propose une bourse d’étude pour apprendre l’arabe »Cette information a été largement partagée sur les réseaux sociaux et suscité de nombreuses interrogations. Pour y répondre, nous vous proposons une foire aux questions pour aiguiller au mieux votre démarche.

Cette bourse d’études m’intéresse, quelle est la procédure à suivre ?

Toute la procédure ainsi que les liens vers le site de l’université sont disponibles dans notre précédent article. Sinon, vous pouvez toujours consulter directement le site de l’université.

qatarONUCredit : http://qatarconferences.org/Une réunion internationale sur la réforme du Conseil de sécurité des Nations Unies (CS) s’est clôturée le 15 janvier dernier dans la capitale qatarie. Elle s’est tenue en présence du ministre qatari des Affaires étrangères, cheikh Mohamed ben Abdulrahman al-Thani et du ministre d'Etat des Affaires étrangères, Soltan ben Saad al-Muraikhi. Des diplomates et experts provenant de trente pays ont également pris part aux différents débats.

 

Une réunion organisée les 14 et 15 janvier sur la réforme du Conseil de sécurité s'est déroulée à Doha sous l’égide du ministère qatari des Affaires étrangères. Une trentaine de représentants d'Etats membres de l’organisation onusienne ont participé à cette réunion, y compris le Président de l’Assemblée Générale, Peter Thomson.

Transparency International logoCredit: Website Comme chaque année, l'ONG Transparency International dévoile son classement mondial des pays où sévit la corruption. L'indication générale de ce nouveau rapport est que ce fléau s'est étendu dans plus des deux tiers des pays recensés. Obstacle au rayonnement d'un Etat et à sa bonne gouvernance, ce phénomène mérite une forte mobilisation de la part des pouvoirs publics afin d'engager les pays dans un développement vertueux.

hopitalhamadCredit : Hamad.qaUne équipe de chirurgiens de l'hôpital Hamad de Doha a réussi la première transplantation hépatique qui consiste à remplacer un foie malade par un foie sain d'un donneur vivant.

 Un citoyen égyptien vivant à Doha, Usama Taher Zaid a fait un don partiel de son foie à son oncle en novembre 2016. Le receveur, Ashraf Zaid âgé de 58 ans, a été diagnostiqué avec une cirrhose du foie en 2014 alors qu'il vivait au Qatar. Lorsqu'il a découvert qu'il avait besoin d'une transplantation, il s'est rendu dans son pays natal, l'Égypte, à la recherche d'un donneur, car le foie de son fils n'était pas compatible.

Qatar universityCredit : Qatar University L’université du Qatar propose comme chaque année une bourse aux personnes désireuses d’étudier et d’approfondir la langue arabe. La formation s’adresse à des non arabophones qui ont déjà acquis des bases dans cette langue.

Ce cursus d’une année académique a pour objectif d’améliorer les compétences en communication : écrire, lire, parler, écouter et mieux connaître la culture arabo-musulmane. Trois niveaux sont proposés, subdivisés chacun en deux sous-niveaux et ce, afin de répondre au mieux aux besoins de l’étudiant.  Fondé en 1987, ce programme qui a son propre département au sein de l’université du Qatar se nomme « Arabic for non-native speakers ». Les professeurs ont une longue expérience dans l’enseignement de la langue arabe pour les non-arabophones. Depuis son lancement, ce programme a été dispensé à plus de 700 étudiants représentant plus de 50 nationalités.

Page 1 sur 8