DonaldTrumpTrumpMeetsQatarEmirSheikhVeynGYAEr llC'est une forme de revirement de la posture des Etats-Unis dans la crise du Golfe. Suite à un entretien téléphonique entre les deux chefs d'Etats, la Maison-Blanche a fait état d'une convergence de vue entre Doha et Washington sur plusieurs dossiers, notamment la lutte contre le terrorisme. Un virage qui permet d'espérer une forme de détente dans la crise actuelle.

Publié lundi 15 janvier, le communiqué de la Maison-Blanche constitue un évènement qui est de nature à faire bouger les lignes dans la crise que vit la région du Golfe depuis juin dernier. Alors qu'il avait été en pointe dans la dénonciation du Qatar - accusant même Doha d'être un soutien du terrorisme - Donald Trump a en effet pris le contre-pied de ses déclarations précédentes.

Publié dans Actualités du Qatar
lundi, 15 janvier 2018 12:44

Vive tension dans le ciel du Golfe

2184133798Lundi 15 janvier, les Emirats arabes unis ont affirmé qu'un de leurs avions civils avait été intercepté par des chasseurs qataris. Aussitôt démentie par le Qatar, cette affirmation tombe quelques jours à peine après l'annonce par Doha qu'un bombardier émirien avait violé son espace aérien.

La crise entre le Qatar et ses voisins s'enfonce. Lundi 15 janvier au matin, plusieurs journaux des pays du Golfe titraient sur l'annonce par l'autorité de l'aviation d'Abou Dhabi qu'une liaison aérienne à destination du Bahreïn avait été interceptée par des avions de chasse qataris. Suscitant d'intense remous sur les réseaux sociaux, cette information - si elle avait été avérée - aurait incontestablement fait grimper d'un cran le niveau de tension entre des pays qui se livrent une bataille médiatique et psychologique impitoyable.

Publié dans Actualités du Qatar

GeneveHere is a new example of the media war that the countries of the blockade against Qatar are carrying out. Taking advantage of the nagging accusations that Doha would support terrorism, a Saudi media outlet has relayed a hoax claiming that the Swiss government has launched "an investigation into Qatar's support for terrorist organizations".

On Tuesday January 9, "Infographic_ksa" tweeted a scoop that seems to be of major importance in terms of counterterrorism by the European countries. Informing its 320,000 followers, the media reported that the "Swiss government has begun an investigation into Qatar's support for terrorist organizations." The tweet goes on to say that this investigation is being conducted "in several capitals around the world, targeting suspicious personalities and companies".

Publié dans Politique

GeneveC’est une nouvelle illustration de la guerre médiatique que livrent les pays du blocus au Qatar. Profitant des accusations lancinantes présentant Doha comme un sponsor du terrorisme, un média saoudien a cru bon de relayer un hoax affirmant que le gouvernement suisse avait lancé "une enquête au sujet du soutien du Qatar à des organisations terroristes".

Mardi 9 janvier, le compte Twitter « Infographic_ksa » publie un scoop qui semble revêtir une importance majeure dans le lourd dossier de la lutte des Etats européens contre le fléau du terrorisme. Informant ses quelques 320 000 followers, le média annonce que le « gouvernement suisse a débuté une enquête au sujet d’un soutien du Qatar à des organisations terroristes ». Le tweet poursuit en affirmant que cette investigation se mène « dans plusieurs capitales à travers le monde, visant des personnalités et des sociétés suspectes ».

Publié dans Actualités du Qatar

n TAMIM QATAR large570La crise entre les pays du Golfe est entrée dans son septième mois et il parait difficile d’espérer une amélioration de la conjoncture à court terme. Au delà de la dispute diplomatique, le niveau des atteintes aux droits de l’homme révélé au grand jour par un rapport onusien donne une indication de la profondeur du clivage entre les protagonistes.

Il s’agit de la première réaction publique issue d’un document détaillé rédigé par une institution onusienne au sujet de la crise dans le Golfe. Lundi 8 janvier, le Haut-Commissariat des droits de l’homme de l’ONU (HCDDH) a en effet remis son rapport d’enquête au Comité national des droits de l’homme du Qatar. Fruit d’une investigation réalisée entre le 17 et le 24 novembre au Qatar au cours de laquelle les fonctionnaires onusiens ont pu échanger avec plus de vingt organismes différents (tant gouvernementaux qu’appartenant à la société civile), le HCDDH en est arrivé à la conclusion que la décision prise par le Quartet (Arabie Saoudite, Emirats arabes unis, Bahreïn et Egypte) apparaît “disproportionnée”, “arbitraire” et même “discriminatoire”. Largement passé sous silence par les organisateurs du blocus et, a contrario, abondamment relayé dans la presse qatarie, ce rapport vient confirmer les conclusions déjà relevées par plusieurs ONG de défense des droits de l’homme.

Publié dans Politique

2115767 petrole vers un choc de loffre ou de la demande 173901 1Le prix du baril de pétrole a atteint mardi 9 janvier son plus haut niveau en trois ans en s'approchant de la barre des 70 dollars le baril. Cette nouvelle situation du secteur de l'or noir est de nature à rassurer les pays producteurs même si des risques existent de voir la production mondiale repartir à la hausse et provoquer un renversement du marché à court terme.

C'est l'information qui arrive comme un cadeau de la nouvelle année 2018 en faveur des pays pour qui la vente du pétrole et du gaz constituent des éléments essentiels de leur budget. Grâce à une hausse lente mais continue depuis des semaines, le pétrole vit à l'heure actuelle un schéma qu'il n'avait pas connu depuis décembre 2014. Mardi 9 janvier, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait ainsi exactement 68,52 dollars sur le marché de Londres.

Publié dans Actualités du Qatar
lundi, 08 janvier 2018 09:32

Does Qatar finance terrorism?

isisThe issue of terrorist financing has been at the heart of the Gulf crisis since late June 5th. In the eye of the storm, Qatar has been criticized in recent years for its benevolent policy towards radical Sunni groups, including Jabhat al-Nusra, the Syrian branch of al-Qaeda. What exactly are these accusations based on? To clarify things, Qatar Observatory offers this analysis, initially published on the orientxxi website, by providing precise answers to this crucial issue in international relations.

Since the series of attacks that hit several Western countries from January 2015, many analysts and politicians have felt obliged to attribute the proliferation of jihadist-inspired terrorism to Qatar. Although regularly placed on the list of suspects, Saudi Arabia has taken over this story to justify the ground and air embargo and the multiple sanctions against his little neighbor.

Publié dans Politique

624Le directeur de L'Observatoire du Qatar est intervenu mardi 2 janvier à la radio suisse RTS en compagnie de Jean-Marc Rickli, spécialiste des pays du Golfe. Ce débat portait sur le bilan de l'année 2017 dans la région du Golfe marquée par le blocus du Qatar.

Voici le lien pour le réécouter :

https://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/une-annee-2017-a-oublier-pour-le-qatar?id=9201853&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da 

Publié dans Actualités du Qatar

12663938lpaw 12663943 article senegalqatardiplomacypolitics jpg 4870328 660x287Le directeur de L'Observatoire du Qatar était en direct sur RFI jeudi 28 décembre dernier pour répondre aux questions des auditeurs. Ses réponses portaient sur le récent voyage de l'émir du Qatar qui a visité six pays d'Afrique de l'Ouest entre le 20 et le 25 décembre.

Pour écouter son intervention, cliquez à ce lien, à partir de 13'30 : http://www.rfi.fr/emission/20171228-vos-questions-actualite 

693724416Le Comité national des droits de l'homme du Qatar vient de produire un document exhaustif récapitulant l'ensemble des atteintes aux droits causées par l'embargo. Décidé le 5 juin dernier, ce blocus a porté préjudice à des milliers de personnes qui ont vu leurs droits de circulation et d'éducation bafoués.

Créé par un décret du gouvernement en 2002, le National Human Rights Committee (NHRC) est une organisation dont le but est de défendre les droits de l’homme dans l’émirat. Depuis sa naissance, cette instance a collaboré avec diverses organisations de défense des droits humains tels Amnesty International et Human Rights Watch. Preuve de cet engagement, le NHRC a bénéficié d’une certaine reconnaissance sur le plan mondial ; il est ainsi accrédité auprès du Comité international de coordination des institutions nationales des droits de l’homme.

Publié dans Actualités du Qatar
Page 1 sur 57