Le Qatar et la Turquie dépêchent une aide humanitaire d'urgence pour la Somalie

jeudi, 19 octobre 2017 12:31

 98334571 783e0b04 13d5 4b14 9d13 c6e7a8283c76Credit : BBCSuite à l'effroyable attentat qui a frappé la capitale somalienne, plusieurs pays ont apporté une aide humanitaire d'urgence. Parmi les plus rapides, la Turquie et le Qatar ont envoyé des avions remplis de vivres ou spécialisés dans le traitement des urgences médicales. Des dizaines de blessés seront également envoyés à Doha et Ankara pour bénéficier d'une prise en charge.

Le terrible acte terroriste qui a durement touché Mogadiscio est entré dans l'histoire comme le pire attentat de l'histoire du pays. Dimanche 15 octobre, un camion piégé a soufflé un quartier de la capitale causant la mort de plus de 300 personnes et suscitant des centaines de blessés dont un nombre important de blessés graves. L'endroit visé, le carrefour K5, constitue l'un des secteurs les plus fréquentés de la ville ce qui indique que les responsables de l'attentat avaient pour but de faire un nombre maximal de victimes.

Parmi les premiers pays impliqués dans l'aide d'urgence, on trouve la Turquie. Très présente dans le pays depuis quelques années notamment dans la formation de l'élite de l'armée somalienne afin de renforcer le contrôle de l'État dans un territoire dévasté par la guerre civile, Ankara a dépêché plusieurs équipes médicales. Des opérations de dons de sang ont même eu lieu en Turquie de sorte à fournir le pays qui en manque cruellement.

Le Qatar a également envoyé des vivres ainsi qu'un avion spécialisé dans le traitement des opérations d'urgence. S'adressant à la presse, le maire de Mogadiscio, Tabid Abdi Mohamed a affirmé : “Nous avons accueilli aujourd’hui trois avions transportant de l‘équipement médical venant des Etats-Unis, du Qatar et du Kenya. Et mis à part celui envoyé par le gouvernement américain, les deux autres repartiront avec des blessés, environ 35 victimes”.

Il est à noter qu'une partie de l'ambassade du Qatar a été endommagée par l'attentat et qu'un membre du corps diplomatique figure parmi les blessés.

Cet attentat qui n'a pas encore été revendiqué n'a malheureusement pas suscité le même tollé au niveau mondial que lorsqu'il touche des pays occidentaux. Des soupçons se portent sur l'organisation des Shebabs, affiliée à Al-Qaida, comme responsable de l'attentat. Ces derniers ont effectivement perpétré plusieurs attentats suicides ces dernières années en Somalie et dans la Corne de l'Afrique.

Laissez un commentaire