Le Qatar espère organiser d’autres compétitions de football dans le sillage du Mondial 2022

dimanche, 07 mai 2017 09:40

fifalogonewCredit : WebsiteAlors qu’il a déjà été désigné pour organiser la Coupe du monde, l’émirat nourrit de nouvelles ambitions en proposant à la FIFA d’accueillir d’autres tournois à dimension planétaire ou continentale.

Dans le viseur de Doha se trouvent par exemple, la Coupe du monde des clubs ou les Coupes du monde des U17 et des U20. Pour mettre en valeur sa candidature, Doha compte s’appuyer sur l’état de modernisation de ses infrastructures mais également son expérience dans la bonne gestion des grands rendez-vous sportifs. Le palmarès du Qatar en la matière commence à être fourni puisque l’émirat a accueilli au pied levé en 1995 la Coupe du monde de football des U20 (remportée à l’époque par l’Argentine), les 15e Jeux asiatiques en 2006, les 12e Jeux panarabes en 2011 ou le Mondial de Handball en 2015. En 2019, il sera l’hôte du Mondial d’athlétisme.

Ceci étant, il semblerait que la Coupe des Confédérations qui se joue un an avant la Coupe du monde et qui regroupe les vainqueurs des championnats continentaux, le champion du monde et le pays organisateur ne sera pas organisé à Doha. La raison tient dans les fortes chaleurs qui rendent impossibles l’organisation du tournoi durant la période estivale.

Lors d'un récent déplacement au Qatar, le patron de la FIFA, Gianni Infantino avait déclaré que « toutes les options étaient sur la table » au sujet de l’opportunité pour l’émirat d'accueillir de nouveaux évènements internationaux. Malgré le nuage de suspicions entourant le choix de la FIFA pour 2022, la direction actuelle n’écarte donc pas l’option de confier au Qatar d’autres tournois.

 

Laissez un commentaire