Après sa défaite contre l'Iran dans les éliminatoires, le Qatar est quasi certain de ne pas participer au Mondial 2018

vendredi, 24 mars 2017 19:08

QATARIRANCredit : Iran Sports PressJeudi 23 mars, le Qatar a essuyé une nouvelle défaite à domicile contre l'Iran (0 - 1). Avec ce nouveau revers, les chances d'aller disputer la Coupe du monde en Russie s'amenuisent considérablement tandis que le voisin iranien se rapproche à grand pas d'une qualification directe.

Après cette défaite, l'émirat voit les deux premières places du groupe A de la zone Asie définitivement s'écarter. Le seul espoir qui reste aux hommes du sélectionneur uruguayen Jorge Fossati est de finir la phase de poule avec un sans faute. Si le Qatar remporte en effet ces trois derniers matchs, il peut espérer décrocher la troisième place du podium ce qui lui ouvrirait la voie des barrages et, en cas de succès, lui permettrait de décrocher le précieux sésame.

On en est encore très loin et force est de constater qu'à ce stade, le bilan des "Bordeaux" est loin des ambitions affichées par la fédération. Malgré le limogeage de l'ancien entraîneur l'été dernier, l'ordre des choses n'a pas évolué et pire, le Qatar se retrouve aujourd'hui dernier de sa poule avec seulement quatre points. Alors qu'elle avait fait preuve de prestations encourageantes lors des deux phases de qualifications préliminaires, la sélection doit aujourd'hui revoir sa copie pour envisager de jouer dans la cour des grands.

Cette situation est aussi synonyme d'échec pour les autorités qui rêvaient d'exhiber lors du prochain Mondial le sérieux du projet sportif qatari. Après la défaite humiliante du PSG à Barcelone et sa sortie de la Ligue des Champions, cette nouvelle désillusion est une autre illustration de la difficulté pour Doha de décrocher des résultats satisfaisants dans le cadre de sa "diplomatie sportive". Autant dire que le duel de mardi soir face à l'Ouzbékistan dans le cadre de la poursuite des matchs éliminatoires est déjà synonyme de finale.

 

Laissez un commentaire