qatararménieCredit : AzatutyunEffectuant sa première visite officielle à Doha, le président Serge Sarkissian a souhaité renforcer les relations entre son pays et l’émirat. Petit pays coincé entre la Russie et la Turquie, l’Arménie souhaite diversifier ses alliances pour jouer un rôle plus important sur la scène régionale.

Reçu par son homologue, cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, le président arménien a fait part de l’intérêt de son pays à développer des relations privilégiées avec les Etats arabes, en particulier avec le Qatar. Vivant dans des situations similaires au niveau géopolitique (deux Etats faisant face à de puissants voisins dans un contexte sécuritaire volatile), les deux chefs d’Etat ont fait part de leur volonté de consolider un partenariat qui peine à décoller notamment sur le plan des relations commerciales.

Le gouvernement du Qatar a vigoureusement dénoncé le piratage dont son agence de presse officielle, Qatar News Agency (QNA) a été victime dans la nuit de mardi à mercredi. Pour le moment, les autorités affirment ne pas avoir connaissance de « l’entité » responsable du forfait.

L’attaque informatique a eu pour incidence la diffusion d’un faux communiqué attribué à l’émir Tamim ben Hamad al-Thani. Celui-ci aurait tenu des propos suspicieux voire négatifs sur l’état des relations entre son pays et ses voisins ainsi qu’avec l’administration américaine. Après avoir informé que « l’agence de presse du Qatar a été piratée par une entité inconnue », le service de presse gouvernemental a ajouté qu’« un faux communiqué attribué à Son Altesse a été publié ».

Qatar2022Credit : FifaLe Qatar s’attend à recevoir plus d’un million de visiteurs pour l’organisation de la phase finale de la Coupe du monde de football qu’il accueillera dans cinq ans.

« Nous estimons que nous allons avoir un énorme afflux de supporters, de l'ordre de 1,3 million pendant le tournoi »Cette déclaration provient de Nasser al-Khater, l'un des responsables du Comité suprême pour la livraison et l'héritage (CSLH) qui s’occupe de l’organisation de la Coupe du Monde 2022. Ce chiffre est considérable au vu de la population totale de l’émirat puisque ce dernier compte actuellement 2,6 million d’habitants.

QIACredit : WebsiteLa Qatar Investment Authority (QIA), fonds souverain de l’émirat, est désormais classé parmi les plus importants propriétaires de la ville de New York, selon le magazine spécialisé de l’actualité financière Crain’s New York Business.

La Qatar Investment Authority (QIA), qui est à l'heure actuelle l'un des investisseurs les plus actifs au monde, possède environ dix millions de mètres carrés de biens immobiliers à New York. L’ensemble de ces acquisitions fait du fonds le neuvième propriétaire en terme de superficie de la mégapole de la Côte Est.

ouvriersqatar5Credit : DohanewsSous l’égide de la Suisse, la FIFA et un grand syndicat international ont signé un accord pour améliorer la condition ouvrière au Qatar. Cet accord intervient alors que l'émirat continue de faire face à des demandes de la société civile mondiale exigeant une modernisation de son droit du travail.

C’est grâce à la médiation de la Suisse et plus particulièrement du  Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) que l'accord a pu voir le jour. Pays hôte de la FIFA, la Confédération helvétique a en effet facilité la sortie à lamiable dun conflit qui opposait linstance du football mondial à l'Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois (IBB), puissant syndicat oeuvrant à la défense des droits des travailleurs à  travers le monde.

lagardere logoCredit : WebsiteDans une déclaration d'intention à l'AMF, le fonds souverain Qatar Investment Authority indique qu'il envisage d'augmenter sa participation dans Lagardère sans avoir l'intention d'en prendre le contrôle.

Le fonds souverain du Qatar a porté à 16,69% ses droits de vote chez Lagardère à la faveur de l'attribution de droits de vote doubles, consolidant son statut de premier actionnaire du groupe de médias français, a-t-on appris mercredi dans un avis de l'Autorité des marchés financiers.

Actionnaire du groupe de médias depuis 2006, Qatar Holding a bénéficié de l'application de la loi Florange qui prévoit l'attribution de droits de vote doubles pour les actionnaires détenant leurs titres depuis au moins deux ans.

Page 1 sur 55